commande

Pour les tenants de l'alphabétisation populaire, l'analphabétisme est d'abord et avant tout un problème social lié à l'inégalité des conditions socio-économiques. En résumé, les plus pauvres sont plus souvent analphabètes que les plus riches. Aussi, la solution ne saurait être liée uniquement à l'enseignement du code écrit; elle doit nécessairement passer par une transformation sociale. Voilà pourquoi Lettres en main a toujours jugé important d'être présent dans les différents lieux qui peuvent favoriser ce type de transformation.

Ainsi, nous sommes membre actif du Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) qui est un regroupement provincial dont le double mandat est de défendre les droits des groupes populaires en alphabétisation et ceux des adultes analphabètes.

Nous sommes également actifs dans le quartier Rosemont. Nous entretenons de nombreux liens avec différents organismes communautaires afin de faire avancer la lutte à l'analphabétisme qui est aussi celle de la lutte à la pauvreté et à l'exclusion.

photo-apprentissage
titre-lem
voir-notre-video
telecharger-publication